Le choix des ressorts, dans le domaine industriel, nécessite toujours une réflexion préalable. En effet, il existe plusieurs mécanismes que l’on sélectionne en fonction des usages souhaités, mais aussi de la charge qui sera utilisée et de différents autres paramètres. Quels sont les types de ressorts et dans quels cas les choisir ? Explications.

Le ressort de compression, le plus répandu
On l’utilise aussi bien comme ressort de rappel que comme accessoire de sécurité et même comme élément permettant d’avoir un meilleur confort d’utilisation : le ressort de compression est très répandu. Il peut être conique ou biconique, à pas variable ou encore à pas constant : le choix de ces différents aspects dépend de l’usage souhaité. Ces ressorts sont souvent fabriqués en acier ou acier inoxydable.
Le ressort de traction, très polyvalent
Le ressort de traction se déforme grâce à la force de traction. Il possède une mémoire de forme qui lui permet de restituer une énergie tout en retrouvant automatiquement sa position initiale. Souvent façonné avec des spires jointives, il s’étire facilement et il peut aussi bien être sollicité en tension constante qu’en tension répétée. Il sert à créer ou contrôler un mouvement, empêcher le frottement entre deux pièces ou encore à rythmer la chute d’une masse pour qu’elle soit maîtrisée.

Le ressort de torsion, pour travailler sur un axe rotatif
Avec la force exercée sur ses branches, le ressort de torsion permet de travailler en rotation. Il dégage une force rotative en action tout en engageant une rotation inverse pour revenir sur sa position initiale. Pour ses extrémités, les tangentes ou radiales sont les plus utilisées (mais d’autres alternatives sont possibles en fonction des besoins propres à chacun).
Le ressort de forme
le fil formé est réalisé avec un fil de n’importe quel diamètre, la matière utilisée pour sa conception varie suivant l’utilisation de la pièce. Cela peut être de l’acier doux, qui n’a pas d’effet ressort ou alors de l’acier ressort pour les fils formés qui vont avoir des propriétés de ressorts. Il y a évidemment d’autres matériaux Inox ou l’acier galvanisé. La matière peut également subir des traitements de surface comme pour les ressorts hélicoïdaux car le fil formé peut tout à fait subir les mêmes contraintes environnementales.

Enovathemes